Compétences et services

  • Femme enceinte
  • Ostéopathie générale
  • Nouveau-né
  • Sport et performance

Une femme enceinte doit, pour vivre une grossesse confortable, pouvoir s’adapter mois après mois aux changements morphologiques incontournables qui modifient sa posture et sa verticalité.

Son bébé qui partage son espace intérieur, bénéficie de son équilibre et de son bien-être.

L’idéal est de préparer une grossesse en réalisant un bilan et un équilibrage du corps avant la fécondation.

Le premier trimestre est celui où idéalement on ne dérange pas la maman, sauf nécessité : grosses perturbations de début de grossesse. Mais cela est rare si l’on a pu travailler avant la fécondation.

Le 2eme trimestre mérite toute notre attention afin de surveiller l’installation d’éventuelles anomalies, et également d’anticiper les forts changements morphologiques attendus lors du 3eme trimestre. L’Ostéopathe doit toujours avoir un temps d’avance pour éviter que le corps ne supporte trop d’anomalies. Le 3eme trimestre est totalement à la carte en fonction du cours pris par la grossesse. Parfois un suivi est nécessaire, et pour d’autres cas, il n’y a besoin que d’une dernière consultation à l’approche du terme.

L’Ostéopathie générale est un terme qui regroupe toutes les consultations de l’enfant à l’adulte, que ce soit pour un motif particulier de gêne, de douleur ou en prévention.

Tout est fait sur mesure, en fonction de votre morphologie, de votre vécu, de votre passé médical, de vos activités présentes et à venir. Il n’y a que des cas particuliers !

L’Ostéopathie générale s’intéresse à vos spécificités en dehors de tout symptôme ou problème.

Ce travail est basé sur les compétences développées auprès de certains sportifs qui consultent souvent pour améliorer leur gestuelle, et bien avant d’avoir une douleur.

Si l’on prend l’exemple très répandu de l’arthrose, on peut ainsi espérer limiter son apparition et son importance en aidant le patient à maintenir une bonne posture et mobilité et ainsi diminuer les microtraumatismes répétés inutiles qui font le lit de cette pathologie.

La prévention est possible en Ostéopathie, et même mesurable, grâce à l’usage d’une plateforme podométrique, qui permet de mettre en évidence les améliorations posturales et d’équilibre à la suite d’un traitement.

D’autre part, les patients rapportent eux-mêmes le bénéfice de ce genre de séance sur le fonctionnement général et végétatif du corps: disparition de certaines petites douleurs auxquelles ils s’étaient finalement habitués, amélioration du sommeil, amélioration du dynamisme, amélioration de la digestion…

Lors de chaque consultation un bilan de santé est dressé afin de vérifier votre état de santé, votre fonctionnement biomécanique et l’évolution depuis la dernière visite. A nouveau, l’usage de la plateforme podométrique permet de mieux quantifier certaines valeurs et de les communiquer si nécessaire à votre entourage médical et paramédical.

Le bilan dressé permet d’orienter le travail et de toujours l’actualiser à votre état. Cela permet aussi de vous donner des informations et des conseils annexes à l’Ostéopathie (gestes sportifs ou professionnels, exercices, diététique…). Et enfin, cela permet de proposer un calendrier prévisionnel de suivi adapté à votre condition, à vos besoins et attentes.

Souvenons-nous que l’Ostéopathie n’est, et de loin, pas limitée au champ de la manipulation articulaire. Les Ostéopathes ont développé toute une panoplie de techniques afin de pouvoir corriger toutes les anomalies de quasiment tous les composants du corps humain.

Ainsi le travail de rééquilibrage peut s’adresser à un ligament, un tendon, un fascia, un muscle, une articulation, un organe, un nerf, aux parties les plus profondes de la colonne vertébrale que l’on nomme système cranio-sacré.

La première année de vie est primordiale à tout point de vue et je compare souvent le nouveau-né à un arbre que l’on met en terre. Il faut s’assurer que le démarrage se fait dans les meilleures conditions car il conditionnera une vie.

En pratique, on vérifie que la position in utero et/ou l’accouchement n’ont pas laissés de traces dans le corps du bébé pouvant alors perturber sa mobilité et sa croissance.

Le nouveau-né est aussi unique par le fait que dans ses premiers mois de vie hors du ventre de sa maman, il découvre complètement l’effet de la pesanteur sur son corps et doit créer toutes les connexions dans son cerveau pour apprendre à gérer ses mouvements. L’aider à avoir le meilleur ressenti corporel possible, afin que son cerveau enregistre des perceptions sans perturbation inutile, fait aussi partie de nos objectifs.

Une autre spécificité en rapport avec la naissance au sein du cabinet d’Ostéopathie de Nyon est l’utilisation de l’observation Brazelton du nouveau-né (lien post).

La prise en charge du sportif est un vrai travail d’équipe qui amène à évaluer les performances, à s’intéresser aux objectifs de performance recherchés. Le réglage est parfois très fin et le travail se fait souvent en « équipe » entre thérapeute et patient pour communiquer sur les ressentis en conditions réelles et programmer le suivi de façon pragmatique. La communication doit aussi être faite avec l’environnement du sportif (coach, entraineur, préparateur, diététicien, médecin du sport…) afin de coordonner les actions et rester efficace en ayant une ligne de conduite uniforme et commune.

L’approche ostéopathique du sportif doit être excessivement minutieuse. On ne peut pas laisser une mécanique humaine soumise à de fortes contraintes répétées avec des tensions ou blocages parasites, même minimes. En effet, la répétition d’un geste par exemple, va accélérer les processus d’inflammations par rapport à un sujet lambda. On peut faire face à une tendinite qui va alors s’installer, risquant de compromettre une compétition. De même, les délais de récupération étant souvent minimes, il faut s’attacher à vérifier la mécanique viscérale afin que « le moteur » carbure de la meilleure des manières. Comme avec un coach sportif, l’Ostéopathe définit un calendrier de traitement en fonction des échéances, des compétitions, des blessures…

Articles parus sur « Pôle mère/enfant »

Articles parus sur « Ostéopathie générale »

Articles parus sur « Nouveau-né »

Articles parus sur « Sport et performance »

découvrir le blog