Sportif régulier et de haut niveau

Certains domaines demandent de la grande précision et du savoir-faire. C’est le cas du sportif très entrainé et du sportif de haut niveau.

Localiser et respecter les spécificités

En effet, non seulement s’agit-il d’un individu comme un autre qui à ce titre, mérite un traitement ajusté et sur mesure. Mais au-delà, il possède énormément de spécificités à prendre en compte: son sport crée nécessairement des adaptations de son corps qu’il faut respecter. On ne peut pas s’attendre à ce qu’un tennisman professionnel possède le même fonctionnement dans ses deux bras ni même une parfaite symétrie dans sa cage thoracique. Un footballeur a nécessairement des préférences posturales acquises en plus de sa morphologie unique, et qui fait sa précision et sa vélocité.

Et que se passe t’il si l’on y touche? Baisse des performances, perte de précision dans la gestuelle et dans le pire des cas c’est la blessure.

La consultation Ostéopathique du sportif de haut niveau arrive également dans différents contextes qu’il faut prendre en compte: retour à l’entrainement après une trêve ou une blessure, préparation d’un évènement ou d’une compétition, augmentation de la charge de travail, gênes ou douleurs lors de l’entrainement, prévention et bien d’autres encore.

La séance d’Ostéopathie sera donc adaptée en fonction des objectifs. Parfois il s’agit de simples ajustements afin de ne pas perturber les acquis et la préparation et permettre à la mécanique de tenir encore un peu en attendant de pouvoir faire un vrai travail de fond.

En se rencontrant à différents moments, le sportif et l’Ostéopathe communiquent afin de converger vers les attentes et les sensations corporelles souhaitées. La connaissance de l’un et l’autre permet de créer ce climat de confiance obligatoire et afin de jauger l’évolution du travail mis en place.

Anticiper les blessures de sur-utilisation

L’Ostéopathe dresse le bilan des spécificités corporelles et peut ainsi surveiller l’évolution de certaines anomalies afin d’anticiper une potentielle blessure. Il faut alors être rapide et communiquer efficacement avec le sportif, premier intéressé, et encore avec tout son staff sportif et médical.

Soigner le métabolisme

Le dernier point, encore trop peu connu, est l’importance majeure de vérifier le bon équilibre de tous les organes, par l’utilisation des techniques viscérales, afin de contribuer au meilleur fonctionnement possible du moteur du corps humain: son métabolisme. Il s’agit donc de réguler au mieux les tensions des ligaments qui suspendent les organes et dans lesquels cheminent les artères, les veines et les lymphatiques, contribuant ainsi à un drainage optimal de l’organe, qui assure ainsi sa fonction correctement: reconstruction musculaire et tendineuse, élimination des déchets, oxygénation…

Sébastien Barthélemy, Ostéopathe D.O. CDS, Ostéopathe Nyon